top of page

La révolution génomique nutritionnelle à la portée de tous


Depuis que j’étudie la naturopathie j’essaie d’individualiser au mieux les conseils et protocoles nutritionnels. Le bilan de vitalité avec l’anamnèse,

l ‘analyse du morphotype du patient et l’iridologie en complément, sont des outils précieux pour cerner le profil et les besoins de ce dernier. Mais imaginez qu’en plus à partir de l’envoi d’un simple échantillon de salive on puisse déterminer votre profil génétique et ainsi établir le régime qui vous convient le mieux avec les apports nécessaires en vitamines et nutriments, en prenant en compte la sensibilité aux glucides et aux lipides, les risques d’intolérance au lactose et au gluten, la capacité à récupérer après l’exercice physique, la sensibilité au sel, à l’alcool et à la caféine … !

Tout ca est aujourd’hui possible avec l’émergence de la génomique nutritionnelle, une science qui étudie la relation entre le génome humain, la nutrition et la santé. Elle nous permet de comprendre aussi comment les nutriments ingérés « allument » ou « éteignent » des gènes

Le but ultime de la génomique nutritionnelle est donc de proposer une nutrition optimale personnalisée afin de préserver ou d’améliorer la santé de chacun en utilisant le maximum d’informations génétiques, médicales et nutritionnelles afin de fournir aux individus des conseils hautement spécifiques en matière d’alimentation saine pour eux.


La nutrigénétique est elle une branche de la génomique nutritionnelle. Elle inclut les erreurs génétiques innées du métabolisme qui ont été traitées depuis longtemps par des modifications du régime alimentaire… L’intolérance au lactose est un exemple où le gène de la lactase est désactivé. Il y a environ 10 000 à 12 000 ans, le gène de la lactase n’était exprimé qu’à la naissance pour digérer le lait maternel puis ne s’exprimait plus. Puis une mutation est apparue chez les Européens du Nord. Ce qui a eu pour résultat la poursuite de l’expression du gène de la lactase à l’âge adulte. Cela était avantageux car les personnes atteintes de cette mutation pouvaient utiliser des produits laitiers riches en nutrition dans les régions où la saison de croissance était courte. Certains individus qui n’ont pas ce gène muté de la lactase doivent donc éviter les produits riches en lactose.

Ceci explique des différents d’absorption de micronutriments entre les individus (Borel et al. 2018).



La nutrigénomique en quelques questions


Existe-t-il des réponses nutritionnelles différentes selon l’origine des individus?

Oui. On sait par exemple que les Indiens réagissent moins bien que les Eurasiens à la prise de graisse en la stockant essentiellement autour des viscères. On pense que c’est la raison pour laquelle ils souffrent par exemple plus facilement de diabète que nous. Un léger surpoids peut ainsi suffire à déclencher la maladie.


Le but de la nutrigénomique est-il essentiellement de prévenir certaines maladies comme le diabète?

Grâce au décryptage génétique, on peut dire que les caractéristiques génétiques d’une personne entraînent pour elle une probabilité plus élevée de développer une maladie et qu’une alimentation spécifique pourrait contribuer à empêcher son développement.


Des signatures diététiques peuvent elles aussi aider à soigner ces mêmes maladies?

Une alimentation ciblée pourrait effectivement être utilisée pour accompagner et alléger des traitements lourds. Prenez l’exemple des statines qui peuvent être prescrites à des gens qui ont trop de cholestérol. Ces médicaments ont souvent des effets secondaires dont des symptômes musculaires relativement fréquents. Avec l’apport d’une alimentation spécifique régénératrice, on pourrait diminuer les doses de médicaments et ainsi alléger le traitement.


L’offre de suppléments alimentaires explose aujourd’hui. Omega 3, vitamine D ou encore oligoéléments: que faire de tout cela?

Il y a des groupes de populations, principalement les jeunes et les personnes âgées, qui peuvent avoir des carences importantes. Leur organisme ne reçoit pas ou ne retient pas assez de micronutriments régulateurs. Des compléments peuvent alors, en faisant attention aux doses, contribuer à différencier les apports nutritionnels. On s’apercevra très probablement qu’un apport de combinaisons micro nutritionnelles est plus bénéfique qu’un seul micronutriment à haute dose. Mais les situations sont différentes d’un individu à l’autre. Et c’est bien là ce que cherche à démontrer la nutrigénomique: il s’agit de prendre en considération les caractéristiques propres de chaque individu et d’offrir des apports nutritionnels spécifiques et ciblés. Finalement, il s’agit de passer d’une logique de masse à une logique de personnalisation de la nutrition.


Comment cela fonctionne-t-il concrètement ?

Un laboratoire étranger vous envoie un kit complet permettant de réaliser vous-mêmes vos prélèvements de salive et de sang à domicile, aidés d’une application pour vous guider pas à pas. Une fois les échantillons transmis et une soixantaine de critères analysés par le laboratoire, les résultats sont renvoyés directement via l’application qui fournit une analyse métabolique.

Jean-Brice THIVENT


Découvrez la génomique nutritionnelle

Le Dimanche 19 novembre de 14h à 18h30, je vous invite à découvrir la génomique nutritionnelle en complément de la naturopathie. Nous apprendrons concrètement à utiliser cet outil et interpréter certains critères pour orienter vos choix nutritionnels. (A Sarrebourg en présentiel ou en Visio)

La formation propose d'acquérir les connaissances de base permettant de comprendre le principe des génotypes et de deux outils d'analyse.


INTERVENANT : Eric Klein, ingénieur de formation et scientifique, est également praticien Shiatsu certifié (UFPST) et conseiller en diététique intégrative. Il propose des consultations et séances en cabinet mais aussi en entreprises et dans des structures de santé (hôpitaux, MAS, etc.)"


Participation : 50€

Renseignement /Inscription : jbnaturo@orange.fr

Tel : 0695303787



Programme complet du weekend : VOIR CI-DESSOUS




APPROCHE NATUROPATHIQUE

ET

DECODAGE BIOLOGIQUE DES MALADIES

DU SYSTEME CARDIO-VASCULAIRE

Et étude de la GENOMIQUE


18 et 19 NOVEMBRE A SARREBOURG ou en VISIO



Programme : samedi 18/11


- Comment fonctionne le système cardio-vasculaire (cœur, veines, artères, circulation....)

- Les facteurs de risque des pathologies cardio-vasculaire

- Relation insuline –maladies métaboliques


Approche naturopathique et décodage :

Les facteurs de risques

Prévention et accompagnement des troubles cardio-vasculaires :

Quelle alimentation ? Quels compléments alimentaires ? Quels types d’exercice physique ? Hydrothérapie, phytothérapie ... les techniques complémentaires

Le suivi du patient à risque


Etude des principales pathologies cardio-vasculaire:

Insuffisance cardiaque, angine de poitrine, troubles du rythme, infarctus du myocarde, hypertension, péricardite, artérite, artériosclérose, cholestérol, triglycérides, varices, phlébites, maladie de Raynaud, anémie, ...

Pour toutes ces pathologies nous proposerons une description anatomo-physiologique, la compréhension de leurs causes, les stratégies de correction spécifiques en naturopathie et l'étude du sens biologique (et symbolique) des symptômes (Décodage biologique)


DIMANCHE 19 : 9H – 12H30


- Le cholestérol : ami ou ennemi ?

- Les statines : la fin d’un mythe

- - En finir avec le mythe des graisses saturées

- Analyses sanguines et profil lipidique


DIMANCHE 14h-18h : LA GENOMIQUE EN SANTE


"La génomique (et la paléo génomique) proposent depuis près de 10 ans des tests permettant de mieux comprendre les prédispositions voire les facteurs limitant de notre biologie individuelle face aux désordres de notre santé. Associés à l'analyse du phénotype (caractéristiques observables résultant de l'interaction entre le génotype et l'environnement), ces tests permettent d'individualiser les conseils liés à l'hygiène de vie mais aussi à la nutrition. Les analyses de polymorphismes génétiques "clés" réalisées à partir de génomes de consultants, sont possibles aujourd'hui pour une centaine d'euros et à l'aide d'outils web.

La formation propose d'acquérir les connaissances de base permettant de comprendre le principe des génotypes et de deux outils d'analyse. Un excellent outil complémentaire en naturopathie


Renseignements : jbnaturo@orange.fr





88 vues0 commentaire

留言


bottom of page