Pourquoi devons-nous apprendre à respirer ?

Comment respirez-vous aujourd’hui ? Prenez-vous parfois le temps d’observer votre respiration ?


Régulé par le système nerveux autonome, nous respirons la plupart du temps de manière inconsciente.

Nous sommes aujourd’hui sollicités en permanence par le téléphone, les réseaux sociaux, le travail, la vie de famille…le mode de vie actuel nous met dans un état de tension continue qui dérègle notre manière de respirer.


La respiration est le seul outil capable d’influencer le système nerveux autonome.

En nous connectant simplement à notre respiration, nous sommes tous capable de changer notre état psycho-émotionnel, et ainsi passer d’un état de tension à un état de détente.


L’impact d’une respiration dysfonctionnelle sur notre santé est souvent sous-estimé.

La maitrise d’une bonne respiration (fonctionnelle) permet d’améliorer considérablement sa santé: moral, concentration, sommeil, performance physique, réduction du stress, de l’anxiété, de la fatigue, diminution des troubles respiratoires, asthme…


Alors quelles sont les bonnes pratiques à mettre en œuvre pour retrouver une respiration fonctionnelle ? La bouche a-t-elle des fonctions respiratoires ? La bouche n’est-elle pas faite que pour manger, et le nez pour respirer ?


Se rééduquer à respirer par le nez (jour / nuit) est une des premières clés pour retrouver une respiration fonctionnelle.


On entend également souvent : ‘’Aujourd’hui nous mangeons trop’’, mais très peu : ‘’nous respirons trop’’.


Alors comment devrions-nous vraiment respirer ? Qu’est-ce qu’une respiration dysfonctionnelle/fonctionnelle ? Et s’il s’agissait simplement de respirer moins pour respirer mieux, et donc faire plus avec moins ?


En cas de stress, un des premiers réflexes est souvent basé sur la prise de grandes inspirations (qui conduit souvent à de l’hyperventilation). Notre corps manque-t-il réellement d’oxygène ? Quelle est la meilleure manière d’oxygéner ses cellules, ses organes, son cerveau ?


Et si le dioxyde de carbone, jugé trop souvent comme un déchet, avait un rôle à jouer pour une meilleure oxygénation ?


L’effet BOHR, mis en évidence par le médecin danois Christian BOHR en 1904, est venu bouleverser nos croyances et a ainsi démontrer que le dioxyde de carbone est aussi important que l’oxygène pour s’oxygéner efficacement et donc respirer correctement.

Avec le principe de cet effet BOHR, le Docteur Konstantin BUTEYKO (1950) a mis au point des techniques de respirations pour respirer moins et inverser notre tendance à l’hyperventilation.

Il avait remarqué que ses patients malades respiraient trop fort, et s’était posé la question suivante : "Est-ce le fait que la personne soit malade et alors qu’elle respire trop ou est-ce alors le fait que la personne respire trop et qu’elle en devienne malade ? "


Le premier stimulus de l’envie de respirer est basé sur l’accumulation de dioxyde de carbone dans le sang et non pas la baisse du niveau oxygène.

Ralentir son souffle et améliorer son seuil de tolérance au dioxyde de carbone font aussi partie des clés d’une respiration fonctionnelle.


Je vous propose donc de comprendre l’intérêt d’une respiration performante pour une vie améliorer et de savoir utiliser des techniques concrètes pour intégrer cet outil dans un protocole naturopathique ou dans votre vie personnelle.


Par cette formation, je vous propose de faire un état des lieux sur votre respiration, de vous apprendre les mécanismes, outils et pratiques de respiration pour améliorer votre santé au quotidien, comment respirer au repos mais aussi durant l’exercice physique.

Vous comprendrez et pratiquerez également les méthodes les plus populaires du moment : Wim Hof et Oxygen Advantage (dérivé Buteyko), deux techniques légèrement opposées, mais très complémentaires.


Grégory SIMON - Instructeur certifié Méthode Oxygen Advantage (dérivé BUTEYKO)


Plan de la formation :

  • Connexion à sa respiration

  • Bilan respiratoire

  • Rappel physiologie respiratoire

  • Respiration nasale / buccale

  • Les fonctions du nez

  • Le diaphragme, muscle de la respiration

  • Secret des anciennes civilisations

  • L’expiration, la rétention du souffle (Effet BOHR)

  • Respirer moins pour respirer mieux (Méthode BUTEYKO)

  • Respiration et orthodontie (enfant et adulte)

  • Divers pratiques de respiration (pratiqués durant toute de la formation)

  • Méthode Wim Hof et pratique

  • Méthode BUTEYKO / Oxygen Advantage (dérivé Buteyko) et pratique

  • Biodécodage de la respiration

  • Bibliographie

89 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comment faire les bons choix alimentaires ? Avant de lire cet article je vous invite à prendre 2 mn de réflexions pour répondre à la question suivante : Quels sont les critères santé dont vous pourrie