SAVEZ-VOUS COMMENT FONCTIONNE VOS REINS ?


La fonction rénale, une fonction primordiale de notre santé et de notre équilibre acido-basique.

Les reins sont deux organes qui assurent de nombreuses fonctions vitales dans l’organisme si bien qu’ils sont indispensables à notre survie (même si nous pouvons survivre avec un seul d’entre eux). Ils sont impliqués dans des fonctions aussi diverses que la régulation de la pression artérielle, la maturation des globules rouges, la transformation de la vitamine D3 ou le maintien de l’homéostasie (équilibre hydro-électrique et acido-basique de l’organisme). En naturopathie on s’intéresse avant tout à la fonction d’épuration des reins. Celle-ci est assurée par l’unité fonctionnelle du rein : le néphron (un million par rein). C’est à ce niveau que la filtration rénale permet à la fois : l’élimination des déchets endogènes du sang provenant des métabolismes des produits azotés (acide urique, urée, créatinine, bilirubine...) et la détoxification de déchets exogènes comme les xénobiotiques, médicaments et autres métabolites.


Chaque minute, 600ml de sang arrivent dans chaque rein pour être filtrés et aboutir à la formation de l’urine. La production d'urine est d'environ 1,5 litres/24 heures et ne s’arrête jamais. On comprend mieux pourquoi il est primordial d’économiser cette fonction toute notre vie. Son surmenage conduirait à un travail d’élimination moindre. Quand on sait que les reins travaillent à l’élimination entre autre de l'eau, de l'urée, de l'acide urique, de l'ammoniaque, des électrolytes ainsi que des toxiques exogènes on mesure l’importance de son rôle dans le maintien de notre équilibre. L'urine ne contient normalement pas de protéine, ni de glucide ou de lipide. La présence de ces substances dans l'urine est un indice d'une pathologie.


La composition de l’urine est donc un indicateur de l’état de la fonction rénale. Mais savez- vous interpréter une analyse urinaire ? Les urines sont un reflet de notre état interne. Sa couleur, sa teneur en acides, en minéraux, en sucre, albumine....sont autant d’information qui doivent nous permettre de mieux comprendre notre fonctionnement.


L’équilibre acido-basique est l’autre grande fonction de l’appareil urinaire même s’il n’est pas le seul à assurer cette régulation. L’approche de la santé par l’équilibre acido-basique connaît un engouement spectaculaire aujourd’hui. Cependant il est souvent mal compris. On a tendance à considérer le corps comme une éprouvette dans laquelle il suffirait de verser plus d’aliments réputés alcalinisant que d’aliments acidifiants pour que l’on se maintienne en parfaite santé. La réalité physiologique est bien plus complexe que cela. Comment savoir qu’un aliment va avoir un véritable impact alcalinisant ou acidifiant ? Quelle conséquence sur notre équilibre minéral ? Nous verrons que la prise en compte des capacités de chacun (individualisation) à métaboliser les acides organiques (alimentaire) est très différente d’un individu à l’autre. Une individualisation s’impose alors dans la régulation de notre équilibre acides-bases.


L’acidose métabolique est une dégradation du terrain très redoutée par les naturopathes qui se caractérise davantage par un état de dénutrition prise à tord par une acidification des tissus. Plus que jamais le dicton naturopathique « ni surcharges, ni carences » prend son sens. Alimentation, jeûne, mouvement, oligothérapie, gestion du stress, stimulation et soutien par les plantes, drainages ..., nous verrons lors du stage présenté ci-dessous quelles stratégies adopter pour permettre à notre corps de maintenir un niveau optimale de santé à travers un protocole de régulation de l’équilibre acido-basique qui dépasse les croyances populaires !


DECODAGE BIOLOGIQUE

Une approche multiple dans la compréhension des causes des maladies urinaires- L’exemple des cystites

Vous vous demandez peut-être pourquoi certaines personnes font des cystites à répétitions ou durant une période de leur vie? Les réponses vont être très différentes suivant les conceptions que l’on a de la maladie. Pour l’allopathie on accusera la contraction d’un germe extérieur. Difficile de croire que ce germe touche au hasard toujours la même personne tous les mois. Les naturopathes vous expliquerons que c’est votre terrain qui permet le développement de ce germe en particulier à partir d’une flore intestinale perturbée. Dans une approche psycho-émotionnelle (décodage biologique) on vous expliquera que les maladies urinaires sont reliées à des problématiques de marquage de territoire. Le ressenti de ne pas pouvoir gérer son espace de vie comme on le souhaite.

Mais il existe de trop nombreuses pathologies du système urinaire pour qu’il ne s’agisse que de cela. La guérison d’une maladie ne peut passer que par une compréhension subtile et précise du sens de la maladie et de ses causes. On accuse l’infection microbienne d’être responsable des cystites. Mais comment se fait-il qu’il existe des cystites sans la moindre présence de germe (cystite à urines claires) ? Le décodage de la cystite infectieuse ne sera donc pas le même d’une cystite à urine claire. Comment expliquer la formation de crises de coliques néphrétiques sans présence de calculs urinaires? La aussi l’interprétation de la maladie sera différente. Chaque symptôme raconte une histoire unique associée à des ressentis précis dont nous essayerons d’en comprendre le sens à la lumière de la relation cerveau- ressenti- organe et des fondements de la naturopathie.


Le stage (21 et 22 MAI prochain ) vous permettra de bien comprendre le fonctionnement du système rein-vessie-urètre, de décrypter des analyses sanguines, de maitriser les notions de l’équilibre acido-basique et d’explorer les significations et les causes possibles des pathologies du système urinaire. Nous aborderons le décodage biologique (et symbolique) de nombreuses de ses pathologies, des plus bénignes comme l’énurésie, les infections vésicales aux plus lourdes comme les insuffisances rénales ou cancer du rein. Nous aborderons aussi les pathologies qui sont la conséquence des troubles du système urinaire (Taux d’urée augmenté, goutte, hypertension,...). Toutes ses pathologies trouvent leur origine dans nos histoires de vie (stress, traumatismes, non-dits...). Des exemples viendront illustrer cette approche


A bientôt

Naturopathiquement votre


Jean-brice THIVENT

99 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comment faire les bons choix alimentaires ? Avant de lire cet article je vous invite à prendre 2 mn de réflexions pour répondre à la question suivante : Quels sont les critères santé dont vous pourrie